Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

ODE

L’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA), via son labo LEHNA, réalise actuellement une étude visant à évaluer la possibilité d’utiliser le poisson colle-roche (Sicydium sp) comme indicateur de contamination des organismes vivants dans les cours d’eau par des micropolluants (Pesticides, chlordécone, HAP, etc.).

L’ODE apporte son soutien à l’INRA via des subventions ainsi que par l’apport d’un avis technique et d’un support aux missions de terrain.

jpg Riviere du jardin des plantes2Rivière du jardin des plantes
Des pêches électriques (non mortelles pour la faune) sont réalisées sur différents tronçons d’une même rivière (rivière du jardin des plantes, Fond Saint Denis – Saint Pierre) afin de capturer, marquer (marque magnétique) et caractériser les individus de sicydiums sp. Ceux-ci sont ensuite relâchés dans le milieu naturel munis d’un marqueur qui permettra de les identifier en cas de recapture 2 mois plus tard.

jpg Equipe INRA2
Equipe INRA
Si l’étude permet de démontrer une sédentarité importante des adultes sicydiums sp, ils pourront alors être utilisés à terme comme des marqueurs biologiques de la contamination des cours d’eau par les micropolluants.

jpg Sycidium ou Colle roche2
Sycidium ou Colle-roche