Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

ODE

 

De quoi s'agit-il ?

Les cours d’eau et les zones humides sont des écosystèmes aquatiques liés à la géologie des sous-sols. Ces écosystèmes sont une composante du cycle de l’eau soumis au climat, à l’ensoleillement et la végétation. Leur bon fonctionnement et leur bon état écologique sont des indicateurs de la santé de la planète. En effet, ils abritent une richesse animale et végétale importante véritable thermomètre de la planète.
Les écosystèmes apportent à l’Homme nourriture, énergie, eau, loisir, … Ces écosystèmes ont aussi un rôle de protection des milieux en assurant le ralentissement des crues ou l’auto-épuration par exemple.
L’équilibre fragile des écosystèmes est régulièrement menacé par les activités humaines.

La situation en Martinique

En Martinique comme dans beaucoup de territoires sur la planète, les activités humaines engendrent des pollutions importantes. Par exemple, les aménagements des cours d’eau non ou mal maitrisés perturbant les écoulements de l’eau ont des conséquences sur les zones humides.
Les conséquences des activités humaines, accélérées par le changement climatique, ont également un impact direct sur le déclin de la biodiversité, l’augmentation du nombre et de l’importance des inondations et la perte des richesses paysagères du territoire.
Si à l’origine la présence d’eau a favorisé l’installation des populations sur le territoire Martiniquais, aujourd’hui les activités humaines ont largement participé à la dégradation des milieux aquatiques.

La mission de l’Office De l’Eau

Afin d’assurer la préservation des milieux aquatiques, l’Office De l’Eau Martinique va faciliter la gestion des cours d’eau et des zones humides. L’objectif étant de pérenniser et concilier les usages anthropiques (relatif à l’activité humaine) autour de ces zones humides. En s’appuyant sur les outils réglementaires, l’ODE participe, directement et indirectement, financièrement et techniquement aux actions de préservation, d’aménagement, de restauration et d’entretien des cours d’eau et des zones humides :

  • La préservation va consister à disposer de moyens de protéger des cours d’eau et des zones humides d’intérêt. Pour l’Office De l’Eau, cela passe par le conseil et l’assistance technique aux maîtres d’ouvrage sur les projets pouvant porter atteintes à ces milieux. Il peut s’agir, par exemple, de financer des méthodes industrielles ou agricoles alternatives ayant moins d’impacts sur l’environnement ou encore en participant à l’acquisition de parcelles à préserver.
  • L’aménagement des cours d’eau et des zones humides doit concilier le maintien des fonctionnalités naturelles de ces milieux avec les usages anthropiques. Par exemple, l’aménagement de zones d’expansion de crue doit permettre à la rivière de retrouver son espace de liberté permettant de protéger les zones d’activités humaines en aval des zones d’expansion de crue. A cet effet, l’ODE a réalisé et publié un Atlas cartographique des zones d’expansion de crues (ZEC) du bassin Martinique. Cet atlas est disponible sur l’Observatoire de l’Eau.
  • Des actions de restauration valorisant les cours d’eau et les zones humides. L’objectif est d’atteindre une meilleure qualité écologique des milieux. La restauration de cours d’eau va ainsi viser à la restitution des fonctionnalités du cours d’eau dans ses dimensions longitudinale, latérale et verticale.
     Zones humides Anses dArlet

Projet de mise en valeur de zones humides sur la commune des Anses d’Arlet (ODE, 2018)

  • L’Office De l’Eau sensibilise, informe et forme aux bonnes pratiques d’entretien des cours d’eau et des zones humides en :

- Permettant le maintien ou l'amélioration de la qualité du milieu (eau, habitats, faune, flore),

- Assurant le bon écoulement des eaux,

- Stabilisant le maintien des berges,

- Préservant la qualité paysagère.

L’action de l’ODE se concrétise notamment par la formation des acteurs en charge des opérations d’entretien de ces milieux.
L’ODE finance également des modes d’action alternatifs, moins invasifs pour les milieux permettant ainsi de concilier le maintien de la qualité des milieux et les activités humaines. En participant à la réalisation de documents guides et d’études, l’ODE mène aussi des actions de sensibilisation, d’amélioration de la connaissance et d’adaptation des interventions aux spécificités locales.

Financement formation entretien des berges et des ripisylves

Financement formation entretien des berges et des ripisylves (ONF, Alban GILET)

 L’assistance technique de l’ODE

L’assistance technique de l’ODE s’adresse aux gestionnaires, propriétaires d’une zone humides (mares, mangroves,…) ou qu’une ravine/cours d’eau …
Cette assistance technique peut se traduire sous plusieurs formes déclinées dans le tableau ci-dessous.

Action ODE gestion cours eau et zones humides