Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

ODE

Eaux de surfaces
La maîtrise d’ouvrage du suivi réglementaire issus de la Directive Cadre sur l’Eau (DCE) relatif aux cours d’eau est assurée par l’ODE.
L’ODE est également en charge de la mise en œuvre depuis 2008.
L’objectif de ce suivi est d’évaluer l’état écologique et l’état chimique des cours d’eau et ses évolutions. Une évaluation finale est attribuée en fonction des résultats obtenus selon l’échelle de notation simplifiée compréhensible par tous : très bon état, bon état, état moyen, état médiocre, état mauvais.
En 2019, ce suivi couvre 20 cours d’eau répartis sur l’ensemble du territoire Martiniquais. Les équipes de l’ODE ; définissent les points de prélèvement et les fréquences en fonction des contextes puis réalisent les prélèvements sur les cours d’eau. Les échantillons sont ensuite transmis et analysés par des laboratoires agréés dans le cadre de marché public. Ces résultats sont ensuite compilés, traités et mis en forme dans un rapport annuel.

Suivi réglementaire des cours d’eau

Plusieurs types de paramètres sont analysés :

  • Physico-chimie : pH, température, oxygène dissous, taux de saturation en oxygène, nutriments
  • Chimiques : métaux lourds, certains pesticides, hydrocarbures, etc.
  • Biologiques : diatomées (microalgues) et macro-invertébrés

La fréquence de suivi est mensuelle ou bimensuelle en fonction des années pour la physico-chimie et la chimie. Le suivi des diatomées et des macro-invertébrés est réalisé une fois par an.
L’Observatoire de l’eau publie annuellement les résultats du suivi réglementaire des cours d’eau dans un rapport spécifique disponible ici : mettre le lien.
Suivi patrimonial des pesticides dans les cours d’eau
En complément du suivi réglementaire des cours d’eau, l’ODE a mis en place un suivi « pesticides » depuis 2007 afin d’identifier et caractériser plus précisément la pression liée aux produits phytosanitaires (micro polluant type chlordécone, glyphosate).
Ainsi l’ODE suit 154 molécules phytosanitaires sur 28 stations « cours d’eau » réparties sur le territoire Martiniquais.
La fréquence de suivi est mensuelle ou bimensuelle en fonction des années.
L’ODE publie annuellement les résultats du suivi des produits phytopharmaceutiques dans les cours d’eau de Martinique dans un rapport spécifique disponible sur le site de l'Observatoire de l'Eau.

Enquête sur les pressions

Lorsque les suivis montrent des dégradations notables de la qualité de l’eau sur un cours d’eau, l’ODE peut engager des études ciblés visant à identifier les sources de dégradations et à inciter des actions d’améliorer.
L’ODE a notamment porté les études suivantes :

  • Rivière CASE NAVIRE, avril 2015 : étude qui recense les pressions qui s’exercent sur la rivière (prélèvements d’eau, assainissement, etc.) et propose un plan d’action visant à les réduire les pressions avec l’objectif atteinte du bon état écologique de la rivière. A retrouvez sur le site de l'Observatoire de l'Eau.
  • Rivière OMAN, mai 2017 : étude qui recense les pressions qui s’exercent sur la rivière (assainissement, agriculture, etc.) et propose un plan d’action visant à les réduire permettant d’atteindre le bon état écologique de la rivière. Ce plan d’action est porté par la Communauté d’Agglomération de l’Espace Sud Martinique dans le cadre du contrat littoral du Sud de la Martinique.

Les études prévues en 2019

  • Rivière DESROSES : cette étude sera réalisée par la Communauté d’Agglomération de l’Espace Sud Martinique en partenariat avec l’ODE. Elle recensera les pressions qui s’exercent sur la rivière (assainissement, agriculture, etc.) et proposera un plan d’action visant à les réduire. Le plan d’action sera ensuite porté par la Communauté d’Agglomération de l’Espace Sud Martinique dans le cadre du contrat littoral du Sud de la Martinique.
  • Rivière Oman : cette étude s’inscrit dans le plan d’action de la rivière Oman porté par la Communauté d’Agglomération de l’Espace Sud Martinique et sera réalisée sous maitrise d’ouvrage de l’ODE. L’objectif sera d’identifier les raisons des faibles valeurs d’oxygènes mesurées sur la rivière Oman.
  • Réseau d’enquête sur le cuivre dans les cours d’eau : l’objectif de cette étude est d’identifier les sources de contamination des cours d’eau par le cuivre. Pour cela, l’ODE réalisera une multitude de prélèvements en cours d’eau.
  • Maîtrise d’œuvre pour la restauration de la continuité écologique sur la rivière CASE NAVIRE, la rivière FOND BOURLET et la Rivière LEZARDE aval, DEAL et ODE : Cette étude sera réalisée par la DEAL en partenariat avec l’ODE. Elle consistera en l’élaboration de projets d’aménagement des ouvrages en rivières existantes qui constituent un obstacle à la continuité écologique.

L’ODE intervient dans nombreuses études et actions visant à mieux connaitre les milieux et à réduire les pressions qui s’y exercent en tant que partenaire technique et financier. Ces études et actions sont présentées sur le site de l'Observatoire de l'Eau.

Barrage de la Manzo dans le cadre de la directive cadre sur l’eau (DCE)

L'ODE est également en charge de la maîtrise d'ouvrage du suivi du plan d’eau de la MANZO, sur les communes du François, Ducos et Saint Esprit. Cependant ce suivi est délégué à la Collectivité Territoriale de Martinique, propriétaire de ce plan d’eau. L’ODE apporte son appui technique à la Collectivité Territoriale de Martinique dans le cadre de cette mission.
Les paramètres suivis sur la MANZO :

  • Physico-chimie : pH, température, oxygène dissous, nutriments
  • Substances chimiques : métaux lourds, pesticides, hydrocrabures, ...
  • Paramètres biologiques : phytoplancton

Le suivi sur le plan d’eau de la MANZO est réalisé environ tous les 2 ans avec une fréquence de prélèvement de 4 fois sur une année de suivi.
L’ODE publie les résultats du dernier suivi réglementaire du plan d’eau de la MANZO dans un rapport spécifique disponible sur le site de l'Observatoire de l'Eau.

Photo suivi Manzo

Plan d’eau de la Manzo (Source : Lucas pelus, ODE)

Financement du suivi des eaux de surface en Martinique

Montant global du suivi ; 170 000 € / an
Maîtrise d’ouvrage ; ODE
Répartition du financement :

  • Agence Française de la Biodiversité (AFB) ; 80 % versé à l’ODE
  • ODE ; 20 %