Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

ODE

 

Les Offices De l’Eau ont une mission de formation et d’information dans le domaine de la gestion de l’eau et des milieux aquatiques que leur confère le code de l’Environnement.
Cette mission ne fait pas des ODE des organismes de formation mais leur donne la mission de contribuer au développement des formations, sur leur Territoire, dans leurs domaines de compétences que sont l’eau et les milieux aquatiques en collaborant avec les professionnels de la formation.
En complément de sa mission d’assistance technique aux maîtres d’ouvrage, l’Office de l’Eau Martinique a fait le choix de s’impliquer dans les formations de perfectionnement des professionnels dont les activités peuvent avoir un impact majeur sur l’environnement.
La formation s’inscrit comme l’un des outils à la diminution de l’impact des activités humaines sur le milieu par l’accompagnement d’une montée en performance et connaissance des professionnels et des collectivités du territoire.

Les étapes de mise en œuvre

1 - La prospection et la traduction du besoin : contact avec les acteurs (Assistance technique et collecte des besoins), connaissance du territoire et suivi des évolutions règlementaires.

2 - L’identification des besoins prioritaires : opportunité, urgence de la situation (préparation des services à un changement règlementaire) et gain pour le territoire

3 - La définition et l’évaluation du besoin : coût de l’adaptation au contexte local

4 - Le partenariat pertinent : organisme de formation ou référent métier (base de données et contacts, logistique)

5 - La mise en œuvre

Les catégories de formation

• Formation d’adaptation règlementaire : Prendre en charge de nouvelles compétences suite à une modification législative.

• Formation de perfectionnement : Améliorer des pratiques et la compensation des lacunes.

• Formation connaissance : Sensibiliser les acteurs et transmettre des informations récentes.

• Formation qualifiante : Améliorer les compétences techniques manquantes et nécessaires au Territoire.