Vous êtes : Accueil du site > Documentation > Quizz sur l’eau
Quizz sur l'eau

Testez vos connaissances sur les ressources en eau, les milieux aquatiques et littoraux de Martinique.

Quizz Vacances

JPEG - 24.2 ko
1. Notre île dispose de 450 kilomètres de côtes littorales. Vrai ou Faux ?
Vrai. La Martinique dispose de 450 km de côtes littorales.

Source : le SDAGE 2016- 2021 Martinique page 10

2. Les récifs sont des structures sous-marines construites par des coraux. Vrai ou faux ?
Vrai. Les récifs sont des structures sous-marines construites par les coraux. Les coraux sont des animaux marins, vivant en symbiose avec des algues et qui constituent leur propre squelette calcaire. Ces structures coralliennes servent d’abris à des milliers d’espèces qui forment la communauté corallienne.

L’encyclopédie de l’Agora.
Source : http://agora.qc.ca/dossiers/Recif_corallien

3. Pourquoi est-il important de protéger les espèces animales marines ?
  • a/ Pour absorber les déchets
  • b/ Pour préserver la chaîne alimentaire
  • c/ Pour réguler la température des océans
Réponse b. La chaîne alimentaire joue un rôle important dans la survie des êtres vivants. Elle décrit l’ordre dans lequel les êtres vivants se nourrissent en se mangeant les uns les autres et permet de comprendre le cycle de la vie sur terre. La chaîne alimentaire est indispensable à toute vie terrestre. C’est à partir de la chaîne alimentaire que s’établit l’équilibre de l’écosystème (le milieu et les espèces qui-yvivent).
4. Quelle est la durée de vie d’une bouteille en verre ?
  • a) 100 ans
  • b) 1000 ans
  • c) 4000 ans
Réponse : Il faut de 4 000 ans pour qu’une bouteille de verre se dégrade dans la nature.

Source : http://www.siedmto.fr/tri-et-prevention-des-dechets/duree-de-vie-desdechets/

5. Quelle est la durée de vie d’une bouteille en plastique ?
  • a) 10 à 100 ans
  • b) 100 à 1000 ans
  • c) 1000 à 10000 ans
Réponse : b. La durée de vie d’une bouteille en plastique est de 100 à 1000 ans.

Source : http://www.siedmto.fr/tri-et-prevention-des-dechets/duree-de-vie-desdechets/

6. Les sacs en amidon de maïs sont biodégradables ? Vrai ou faux ?
Vrai : En effet il existe des sacs biodégradable en amidon de maïs. Il se dégrade en 3 mois dans le milieu naturel contre environ 400 ans pour un sac plastique traditionnel.

Source : http://www.siedmto.fr/tri-et-prevention-des-dechets/duree-de-vie-desdechets/

7. Pourquoi il ne faut pas laver sa voiture dans les rivières ?
  • a) Parce que c’est une activité interdite, punie par la loi (450 euros d’amende selon le règlement départemental)
  • b) Dans le cas où la peinture du véhicule est déjà abimé
  • c) Pour préserver la biodiversité et la qualité des points de captage de l’eau potable.
Réponse a) et c). Cette activité est interdite, elle est donc punie par la loi (450 euros d’amende) selon le règlement sanitaire départemental. Laver sa voiture dans les rivières dégrade leur qualité et entraîne des conséquences irréparables sur les différentes espèces présentes. L’eau que nous buvons provient des rivières (l’eau est pompée dans les rivières pour devenir potable). Il est donc important de préserver la qualité des eaux de rivières.
8. Quels véhicules sont autorisés à circuler sur les plages ?
  • a) Vélos
  • b) Scooters
  • c) Quads
  • d) Voiture
Réponse : a). Selon la loi du 3 janvier 1991, couramment appelée « loi 4×4 » : La circulation des véhicules terrestres à moteur dans les espaces naturels est interdite. Il faut donc privilégier les déplacements « doux » comme la marche à pieds, etc. Toutes les infractions aux dispositions de la loi sont passibles d’une amende prévue pour les contraventions de la 5ème classe (1500 euros au plus).
9. Les eaux usées de la maison (douche, cuisine, wc) doivent être acheminées vers :
  • a/ la station d’épuration
  • b/ le système d’assainissement individuel sur mon terrain
  • c/ la rivière, la ravine ou la mer
Réponse : a et b Les diverses utilisations de cette eau potable vont la rendre impropre à la consommation et nuisible pour le milieu aquatique. Elle doit être canalisée puis envoyée vers une station d’épuration (tout-à-l’égout) ou vers un système d’assainissement non collectif pour être traitée avant le rejet dans le milieu naturel.
10. Quels sont les 3 écosystèmes marins Martiniquais ?
  • a/ la rivière, les zones humides (mares, mangroves, etc.) et la mer
  • b/ la mangrove, les herbiers et les récifs coralliens
  • c/ la rivière, les herbiers et la mangrove
Réponse b. Les écosystèmes marins martiniquais sont : la mangrove, les herbiers et les récifs coralliens

Quizz Assainissement

JPEG - 32.8 ko
1. Quelle part de la population martiniquaise n’est pas raccordée au réseau d’assainissement collectif (AC) ou « tout à l’égout » ?
  • a) 30%.
  • b) 60%.
  • c) 90%.
Réponse : b) 60% de la population n’est pas raccordée à l’AC
2. Quand on n’est pas raccordé à l’AC que fait-on de nos eaux usées ?
  • a) On les stocke en attendant qu’elles redeviennent propres.
  • b) On les rejette directement dans un caniveau.
  • c) On les traite avec un système d’assainissement non-collectif.
Réponse : c) On les traite avec un système d’assainissement non-collectif.
3. Que faut-il pour que votre Assainissement Non-Collectif (ANC), filière classique, soit aux normes ?
  • a) Une fosse-toutes-eaux (anciennement appelée fosse septique).
  • b) Un système de filtration des eaux usées à travers un sol (naturel ou artificiel).
  • c) Un dispositif d’infiltration et/ou d’évacuation des eaux usées traitées en milieu hydraulique superficiel (fossé, caniveau, ravine…).
Réponse : Les trois. La fosse assure le prétraitement des eaux, le système épurateur assure le traitement des eaux issues de la fosse et le dernier dispositif évacue les eaux traitées.
4. Qui doit-on contacter pour avoir des informations sur l’installation d’un ANC neuf ou à réhabiliter ?
  • a) Le Service Public d’Assainissement Non-Collectif de votre syndicat de communes.
  • b) Le Service des Chasses d’Eau de la DEAL.
  • c) Le Service de Traitement des Eaux Usées du Conseil Général.
Réponse : a) Le Service Public d’Assainissement Non-Collectif de votre syndicat de communes.
5. Qui est responsable de l’entretien du système d’assainissement sur votre parcelle ?
  • a) Vous (propriétaire ou locataire)
  • b) La commune
  • c) Le propriétaire, mais uniquement les années bissextiles.
Réponse : a) Vous en tant que locataire de la parcelle ou propriétaire occupant la parcelle. La commune s’occupe de l’entretien du réseau sur le domaine public.
6. A quelle fréquence la vidange de votre fosse-toutes-eaux est-elle admise ou conseillée ?
  • a) Environ tous les ans.
  • b) Environ tous les 4 ans.
  • c) Il n’est pas nécessaire de la vidanger.
Réponse : b) Environ tous les 4 ans.
7. Vrai ou Faux : Quand on demande un permis de construire il faut y joindre une attestation de conformité du projet d’installation de l’assainissement délivrée par le SPANC.
Réponse : Vrai, depuis le 1er Mars 2012 d’après le Code de l’urbanisme, article R431-16.

Pour en savoir plus sur l’assainissement en Martinique, rendez-vous sur notre site internet en cliquant sur les liens ci-dessous :
http://www.officedeleau.fr/spip.php ?article382&id_section=2 http://www.officedeleau.fr/spip.php ?article474&id_mot=2

Lien Terre-Mer

JPEG - 13.5 ko
1. Combien de temps faut-il pour que l’eau d’une rivière soit entièrement renouvelée ?
  • a) 10 jours.
  • b) 16 jours.
  • c) 28 jours.
Réponse : b) 16 jours. C’est le temps moyen que met l’eau pour aller de la source de la rivière jusqu’à son embouchure.
2. Qu’est-ce qui tue le plus de tortues marines ?
  • a) Les hélices de bateaux.
  • b) Les requins.
  • c) Les sachets plastiques.
Réponse : c) Les sachets plastiques. Les tortues les confondent avec des méduses, leur principale source d’alimentation, et s’étouffent avec en les avalant.
3. Vrai ou Faux ? Tous les déchets que l’on jette hors d’une poubelle finissent tôt ou tard dans la mer.
Réponse : Vrai. Tous les éléments et gestes polluants qui ont lieu sur la terre ferme finissent par affecter la mer. Par exemple, un emballage jeté par terre sera emporté par le vent ou la pluie dans un caniveau, puis dans une rivière et ensuite dans la mer.
4. Qu’est-ce qu’on appelle « continents de plastique » ?
  • a) Des îles artificielles construites par les Émirats Arabes Unis.
  • b) Un projet de villes flottantes pour faire face à la montée du niveau de la mer.
  • c) Des amas de déchets présents dans les océans qui font plusieurs fois la superficie de la France.
Réponse : c) Des amas de déchets présents dans les océans qui font plusieurs fois la superficie de la France.
5. Combien d’oiseaux marins meurent chaque année à cause de l’ingestion de déchets plastiques ?
  • a) 500 mille.
  • b) 1 million.
  • c) 2 millions.
Réponse : b) 1 million d’oiseaux marins meurent chaque année parce qu’ils mangent des déchets plastiques.
6. Quels écosystèmes sont victimes de pollution par les phytosanitaires ?
  • a) La rivière.
  • b) La mangrove.
  • c) Les récifs coralliens.
Réponse : Les trois.
7. Qu’est ce que le lien terre-mer ?
Réponse : C’est la connectivité entre la terre et la mer. Simplement toutes les pollutions qui ont lieu sur la terre finissent invariablement dans la mer, transportées par l’eau et le vent.
8. Vrai ou Faux ? Les mégots de cigarette peuvent être recyclés.
Réponse : Vrai. On peut les utiliser pour faire du plastique ou comme composant pour les batteries.
9. Quel rôle écologique n’est pas celui de la mangrove ?
  • a) Filtration des eaux de rivière.
  • b) Protection du littoral contre la houle.
  • c) Régulation des populations d’insectes.
Réponse : c) Régulation des populations d’insectes.
10. Vrai ou Faux ? Les poissons que nous consommons peuvent contenir des microparticules de plastique qu’ils ont avalé.
Réponse : Vrai. Ces microparticules proviennent de la dégradation des déchets plastiques. Les poissons les confondent avec du plancton, leur nourriture de base, et les mangent.

Quizz Ecophyto

JPEG - 37.7 ko
1. Qu’est-ce qu’un pesticide ?
Réponse : Les pesticides sont des produits utilisés dans les plantations pour la prévention, le contrôle ou l’élimination d’organisme indésirables, qu’il s’agisse de plantes, d’animaux, de champignons ou de bactéries.
2. Quels sont les principaux responsables de la présence de pesticides dans nos rivières ?
  • a) Les agriculteurs qui les utilisent dans les champs.
  • b) Les entreprises qui les fabriquent.
  • c) Les particuliers qui les utilisent dans leurs jardins.
Réponse : c) Les particuliers qui les utilisent dans leurs jardins.
3. On peut mettre autant d’engrais que l’on veut pour nourrir ses plantes. Vrai ou Faux ?
Réponse : Faux. Le sol et les plantes ne peuvent assimiler qu’une quantité limitée de nutriments, l’excédent sera emporté lors du prochain arrosage ou lors de la prochaine pluie et finira dans le cours d’eau le plus proche. Il faut respecter les dosages prescrits sur l’emballage.
4. Qu’est-ce qu’un auxiliaire de culture ?
  • a) Un petit bonhomme barbu qui vous aide à cultiver votre jardin ou votre potager.
  • b) Un animal qui remplit un rôle biologique essentiel à votre jardin, comme la lutte contre les insectes nuisibles ou la pollinisation des fleurs.
  • c) Un des produits chimiques que l’on peut se procurer dans les jardineries.
Réponse : b) Un animal qui remplit un rôle biologique essentiel à votre jardin comme la lutte contre les insectes nuisibles ou la pollinisation des fleurs. Ex : coccinelles, abeilles, colibri, etc …
5. Comment attirer les auxiliaires de culture dans son jardin ?
  • a) En favorisant la pousse de haies fleuries diversifiées.
  • b) En tondant l’herbe de son jardin régulièrement.
  • c) En chantant tous les matins au lever du soleil.
Réponse : a) En favorisant la pousse de haies fleuries diversifiés. Ces haies serviront d’abris et de source de nourriture pour vos petits amis du jardin.
6. Que peut-on utiliser pour remplacer les engrais chimiques ?
Réponse : le compost. C’est ce qu’on appelle un engrais naturel, et sa mauvaise odeur est compensée par son absence d’impact sur la santé et l’environnement.
7. Laquelle de ces méthodes de lutte contre les mauvaises herbes n’est pas respectueuse de l’environnement ?
  • a) Un binage régulier.
  • b) Le paillage.
  • c) L’utilisation d’un herbicide.
Réponse : c) L’utilisation d’un herbicide. Un binage régulier permet d’éliminer les jeunes pousses, et le paillage (couvrir le sol autour des plantes) empêche la pousse de mauvaises herbes en les privant de soleil.

Pour en savoir plus sur l’assainissement en Martinique rendez-vous sur notre site internet en cliquant sur les liens ci-dessous :
Le plan Ecophyto 2018
Les pesticides dans les rivières

Quizz Missions de l’ODE

JPEG - 36.6 ko
1. En quelle année l’Office De l’Eau (ODE) a-t-il été crée ?
  • a) 1998.
  • b) 2000.
  • c) 2002.
Réponse : c) 2002.
2. L’ODE est :
  • a) Un organisme public.
  • b) Un organisme privé.
  • c) Une association.
Réponse : a) Un organisme public. L’ODE est l’équivalent en Outre-mer des Agences De l’Eau nationales.
3. L’ODE est rattaché administrativement et juridiquement :
  • a) Au Ministère de l’environnement.
  • b) Au Conseil Régional.
  • c) Au Conseil Général.
Réponse : c) Au Conseil Général. Cependant l’ODE reste autonome de par son fonctionnement et son financement.
4. Laquelle de ces propositions ne fait pas partie des missions de l’ODE ?
  • a) Faciliter et financer les diverses actions d’intérêt commun dans le domaine de la gestion de l’eau et des milieux aquatiques.
  • b) Améliorer les connaissances sur les milieux aquatiques.
  • c) Acheminer l’eau potable jusqu’aux consommateurs.
  • d) Former et sensibiliser la population sur les milieux aquatiques et leur préservation.
Réponse : c) Acheminer l’eau potable jusqu’aux consommateurs.
5. Vrai ou Faux ? L’ODE redistribue une partie de son budget sous forme de subventions.
Réponse : Vrai.
6. L’ODE est financé par :
  • a) Un budget alloué par l’État.
  • b) Une partie des taxes intégrées dans le coût de l’eau.
  • c) Un budget alloué par la Région.
Réponse : b) Une partie des taxes intégrées dans le coût de l’eau.
7. Quel document ne sert pas de cadre législatif ou d’exercice à l’ODE :
  • a) Le Plan Local d’Urbanisme(PLU).
  • b) Le Programme Pluriannuel d’Intervention (PPI).
  • c) Le Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE).
Réponse : a) Le Plan Local d’Urbanisme (PLU).
8. Vrai ou Faux ? L’ODE a un rôle d’assistance technique aux exploitants de stations d’épuration du département.
Réponse : Vrai.
9. Quel type d’étude est effectué par l’ODE ?
  • a) Le suivi de l’état écologique des milieux aquatiques.
  • b) Le suivi de la qualité des eaux de baignade.
  • c) Le contrôle de la qualité de l’eau du robinet.
Réponse : a) Le suivi de l’état écologique des milieux aquatiques.
10. Vrai ou Faux ? Dans le cadre de la coopération internationale, l’ODE Martinique peut intervenir dans d’autre pays.
Réponse : Vrai. En ce moment l’ODE participe à un projet d’adduction d’eau potable en Haïti.