Vous êtes : Accueil du site > L’ O.D.E. > Les principes
Les principes

Le comité de bassin, les agences et offices de l’eau sont les outils de concertation et d’incitation de la gestion intégrée de la ressource en eau. Ils agissent en appliquant 3 grands principes :

Principe pollueur payeur

Les frais occasionnés par les mesures de prévention, réduction et de lutte contre les pollutions doivent être supportés par le pollueur
=> il s’agit alors de mettre en place un outil financier incitatif qui permet de responsabiliser le citoyen et de lui faire assumer la pollution qu’il génère car tout comme les industriels et les agriculteurs, chacun d’entre nous polluons avec nos fosses septiques, nos déchets ménagers, les huiles de nos voitures....


Principe de précaution

Compte tenu des connaissances scientifiques du moment, les incertitudes imposent l’adoption de mesures et d’interdictions visant à prévenir un risque de dommages graves et irréversibles à l’environnement.
=> L’office de l’eau doit contribuer à améliorer la connaissance dans la domaine de l’eau en participant financièrement à des études lancées par d’autres maîtres d’ouvrage (exemple : exploitation de la nappe souterraine des eaux du Lamentin, le contrat de baie de la CACEM, étude sur l’amélioration des rejets des stations d’épuration) et la mise en place d’outils de contrôle et de surveillance (les services publics d’assainissement non collectifs...)

Principe de participation

Chaque citoyen a accès aux informations relatives à l’environnement (substances et activités dangereuses...) et est associé au processus d’élaboration des projets ayant une incidence importante sur l’environnement ou sur l’aménagement du territoire.
=> L’office de l’eau a une mission d’information et de sensibilisation du public. Ainsi des actions de communication à l’échelle de l’île sont réalisées (la journée mondiale de l’eau, partenariat avec les associations de consommation, la consultation du public...)