Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

ODE

Étude en Sciences Humaines et Sociales sur l’Eau et les Milieux Aquatiques en Martinique : Les représentations et les pratiques associées aux cours d’eau
Les pistes opérationnelles dégagées par cette étude nous renvoient à nos propres modes de gestion et à notre approche des milieux aquatiques qui exclut souvent l’homme de l’écosystème, auquel il appartient pourtant.

jpg part 2

jpg riviere

En effet, nous maitrisons plus ou moins les diagnostics environnementaux techniques, proposons des solutions, montons des projets et savons dimensionner l’aspect économique ... Malgré cela, nous éludons souvent le facteur sociologique comme frein.

Il s’agit donc dans cette étude, de replacer la composante humaine (usager / acteur) au centre de la définition du besoin et de l’action, ce qui n’est pas l’approche habituelle.

Axes d’interventions
Neuf axes d’intervention ont été proposés à la discussion afin d’aider les décideurs politiques et les gestionnaires dans la mise en œuvre de l’aménagement et de la gestion des cours d’eau martiniquais. Il s’agirait d’engager des réflexions pour :

- 1° Garantir l’entretien et l’accès aux cours d’eau ;
- 2° Développer les sites publics aménagés en rivières ;
- 3° Accompagner les projets éco-touristiques privés ;
- 4° Favoriser les activités récréatives en rivière ;
- 5° Valoriser le patrimoine culturel associé aux rivières ;
- 6° Renforcer les campagnes d’information et de sensibilisation in situ ;
- 7° Impliquer davantage la population dans les démarches de gestion ;
- 8° Surveiller et appliquer les sanctions prévues par les textes règlementaires ;
- 9° Donner davantage de visibilité à la gestion.


Télécharger la synthése